Kimi wa Pet : Tu es mon animal de compagnie ( Jdrama de 2017)

Kimi wa Pet : Tu es mon animal de compagnie ( Jdrama de 2017)



opening via Yumemiru Adolescence dans Rainbow Rain
  • Titre original : みはペット
  • Pays : Japon Japon
  • Origine : Manga du même nom par Yayoi Ogawa
  • Épisodes : 16 x 46 min
  • Diffusion terminée : du 05/02/2017 au 26/03/2017
  • Diffuseur : Fuji TV
  • Streaming / VOD en VOSTFR : Rakuten Viki
  • Genre : Romance – Comédie
  • Licencié en France : Oui
eding également dispo sur notre playlist

Synopsis :

Que feraient les autres personnes dans cette situation ? Sumire Iwaya (Noriko Iriyama) est une journaliste à succès, cultivée, mais qui attire la malchance à ses côtés.

Elle est diplômée de l’université de Tokyo et de Harvard, et travaille en tant qu’éditrice pour un journal renommé. Mais son fiancé décide de rompre parce qu’il est fatigué de vivre dans l’ombre de sa réuissite. Par la suite, Sumire repousse les avances de son patron saoul et se fait rétrograder dans son travail.

Après une série de mauvais événements, Sumire rentre un jour chez elle, pour trouver un jeune homme sans-abri, Takeshi Goda (Jun Shison) dans un carton devant son appartement. Takeshi ressemble à l’ancien chien de Sumire, Momo, par conséquent, elle a un fort désir de faire de Takeshi son animal de compagnie.

Qu’adviendra-t-il de cette nouvelle relation étrange entre une femme, et un homme devenu animal de compagnie ? 

La critique de la série :

“Kimi Wa Petto” est un drama japonais de 2017, réalisé par Izuru Kumasaka. Il repose sur le manga “Kimi Wa Petto” écrit par Yayoi Ogawa. Deux adaptations du manga sont déjà parues en 2003 et 2011.

C’est Koyuki qui tient le rôle de Sumire, c’est une actrice peu visible à la télé et depuis la fin de cette série en 2017, elle n’a plus été choisie pour un autre projet. Dommage car je la trouve pourtant parfaite dans son personnage.

Si elle paraît froide et hautaine, pleine de confiance et fonceuse, Sumire est en réalité une personne peu sûre d’elle et qui craint le regard des autres. Elle prend souvent le discours des hommes très directement et on lui reproche de ne pas avoir d’humour.

Il faut avouer aussi qu’elle subie beaucoup de brimade dans son travail ce qui n’arrange pas sa vision des “autres”.

Les hommes se donnent à cœur joie avec les remarques sexistes et comme la réalité, la solidarité féminine est loin d’être de mise au Japon.

On voit tout de suite la fragilité de la jeune femme, et cela la rend inévitablement attachante pour nos eux de spectateurs.

Momo, quant à lui, de son vrai nom Gôda Takeshi, parle peu au départ de sa situation amoureuse qui semble compliquée.

Quand Sumire lui propose un gîte et le couvert de manière totalement gratuit en échange qu’il devient son animal de compagnie, le jeune homme accepte directement mais on s’aperçoit vite qu’il n’est pas qu’un simple profiteur et il va très rapidement être aux charmes de sa maîtresse.

Conclusion :

Bien qu’ au début de l’histoire, les personnages principaux ne semblent avoir aucun point commun, ils vont rapidement se comprendre mieux que personne et créer un couple attachant.

Je vous conseille de le voir au plus vite!


Rédiger un avis sur cet article

Education Template

error: Notre contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :